39-45 Stratégie > Articles historiques > Pages d'Histoire > Normandie 1944 > Introduction 

Introduction

Créé le : 14/4/2002
Edition du : 30/9/2004
Auteur : Vassili

>INTRODUCTION<

 LE débarquement

 

  Le 6 juin 1944, le jour le plus long, mais aussi le jour synonyme de délivrance! De liberté ! Et d’une grande défaite, celle de l’Allemagne nazie menée par un dictateur se nommant Hitler.

6 juin 1944, au petit matin vers 6h00, le temps est au "crachat" sur la Normandie, très calme.

En silence et en secret se prépare le PLUS grand et le PLUS gros débarquement que l’histoire n’ai jamais connue !!

Une armada de plusieurs milliers d’hommes et de bateaux se préparent à attaquer les plages de la Normandie pour délivrer l’Europe de la bote nazie d’Hitler.

Après quelques parachutages dérriére les lignes ennemis et un impressionnant pilonnage par air et par voie maritime, les rampes des LCI ( Landing Crafts Ifantry) s’abaissent et lâchent les premières vagues des assaillants, des 4 coins du monde : des Américains, des Anglais, des Français, des Canadiens, des Polonais, des Finlandais etc ...

Sur cinq plages qui ont pour nom de code Omaha, Utah, Juno, Gold et Sword beach!

Ca y est, le moment tant attendu par toute les nations occupées et arrivé; les alliés débarquent sous une pluie d’obus et de crépitements de mg, le temps est brumeux mais c’était aujourd’hui ou jamais.

Car le débarquement a bien failli ne pas avoir lieux à cause du temps qui était très mauvais à cette époque. Mais une éclaircie "divine" permit finalement la mise en marche de cette infernale machine qu'est le débarquement.

Ce jour la, Rommel avait décidé de faire un tour chez lui pour fêter l’anniversaire de sa femme et exposer ses demandes au Führer, dans son nid d’aigle à Berchtesgaden .

Et c’est en partie à cause de son absence que le débarquement a pu réussir; mais des centaines d’autres facteurs jouaient en la faveur des alliés : comme la suprématie aérienne et maritime des alliés qui empêchait tous mouvements de troupes ou rassemblements de jours sous peines de pertes énormes !

Ou encore l’entêtement d'Hitler qui refusait d’envoyer ses réserves blindés repousser les alliés. Ou encore le soulèvement incroyable de la résistance en France et ailleurs qui fut très très active et qui détruisit des dizaines d’ouvrages de voies ferrées et de routes menant à la Normandie.

Si vous devais retenir 2 vers de poésie, ce serait ceux ci :

" Les sanglots longs

des violons de l’autômne

bléssent mon coeur

d’une langueur monotone " .

Car c’est grâce à ça que nous sommes ici aujourd’hui ...

 

Merci ;) .