39-45 Stratégie > Articles historiques > Pages d'Histoire > Normandie 1944 > Récit de participation aux commémorations 

Récit de participation aux commémorations

Créé le : 8/6/2004
Edition du : 21/7/2004
Auteur : Vassili

Récit d'un week end en Normandie durant les cérémonies du 60éme anniversaire du débarquement de Normandie.

Comme vous l'avez surement vu avec mon précédent article sur la reconstitution ( et celui sur les commémorations du 60éme anniversaire du 6 juin 1944 ) je fait partie d'une association qui s'est donné pour but de faire le devoir de mémoire, à propos d'une division : la 29th Infantry Division et plus précisément le 116th Infantry Regiment. L'association est présente chaque années en Normandie pour féter le 6 juin, en s'installant dans une ferme transfomée pour une semaine en camp américain de la seconde guerre type 1944. Appellé Camp Norman "Dutsch" Cota, du nom d'un officier connu de la 29th ID que l'on voit d'ailleurs représenté dans le film "Le jour le plus long".

Nous nous habillons en tenue d'époque de soldat d'infanterie américaine de la seconde guerre mondiale, dans le camp une hierarchie trés stricte fut mise en place comme à l'époque, tout ceux qui possédaient un grade dans ce que l'on appel un squad, avait ce garde dans l'armée réélle ( nous ne prenons pas de grades que nous ne mérittons pas ) c'est pourquoi je suis un simple trouffion :). Chacun avait une tâche dans le camp, la cuisine ( faite dans les gamelles d'époque avec des boites de conserve ce qui se rapproche le plus des rations ), les sanitaires, remplir les gourdes, ranger les campements, messager, military police ( MP ), chauffeur ... Nous avons durant ce séjour été au "service" des vétérans qui nous on suivis le plus possible en fonction de leur état de santé et de fatigue et surtout en fonction du traffique routier de la région ( six cars ça passe pas facilement dans la campagne Normande ). Nous avons participé aux cérémonies, le plus possible, ayant pour théme la 29th ID dans toute la Normandie en honnorant les vétérans qui n'hésitaient pas aprés chaques cérémonies à nous raconter leurs histoires.

Le camp fut mis en place du 2 au 9 juin, mais pour cause d'examen je n'ai pu rester à ce 60éme que du 4 au 6 juin. Voici donc ce que j'ai vécu durant ces 3 jours que je n'oublierai pas de si tôt ! :)

4 JUIN

Je suis arrivé le vendredi midi juste aprés l'heure du déjeuner :(, c'est donc le ventre vide que l'on m'annonce à peine arriver qu'il faut immédiatement partir sur Isigny-sur mer. Je pose mon packtage en vitesse dans ma chambrée, je m'équipe je prend mon fusil (démilitariser biensur) mon casque et hop c'est parti, on embarque dans les gmc d'époques numérotés comme les vrais véhicules de la division de l'époque. Nous avions environ 4 jeeps, 1 halftrack, 2 gmc, un dodge tous en état de marche avec lesquels on se déplacaient dans toute la région. Nous sommes arrivés sur place, puis nous nous ommes mis en formation autour du monument en attendant les vétérans qui ne sont arrivés qu'une heure et demi aprés, donc en attendant nous avons eu l'orde "dissmissal" c'est à  dire quartier libre en gros, nous sommes allés nous abrités du soleil sous les arbres et nous avons présentés nos équipements aux nombreux enfants de la commune venus nous voir ainsi que les gens du village.

20 minutes avant que les vétérans arrivent nous nous sommes remis en formation devant le monument au mort et les cars sont arrivés. Une plaque en l'honneur de la 29th ID fut innauguré, elle remercie la division qui a libéré la ville quelques jours aprés le 6 juin 1944. Aprés cette cérémonie les vétérenas sont venus discutés avec nous et nous raconter leurs histoires autour d'un pot offert par la ville. Les histoires de chaques vétérans sont toutes différentes mais toujours aussi intérrésantes et enrichissantes. Avant de repartir au camp Cota, deux habitants de la ville qui ont vécus la libération nous on racontés comment deux gendarmes Allemands sans armes se sont faits arrétés par les Américains. Je commencait déja à nouer des liens d'amitiés avec certains reconstitueurs Français.

Retour du convoi au camp, en chantant, en disant bonjour aux passant qui nous interpellent et en s'amusant dans une ambiance trés trés cool et sympathique, le week end commence trés bien ;). De retour au camp j'installe mon barda, ma chambrée comme vous pouvez le voir n'est pas trés confortable mais au moins on a un toit ce qui n'était pas souvent le cas en 1944 pour tous les soldats. Je découvre plus précisément le camp. il n'est pas trés tard alors on a le temps de discuter, jouer et d'allé préparer à manger pour 60 soldats affamés par une journée au soleil de plomb, donc ma premiére corvée sera de faire à manger avec 2 autres cuisinier. L'ambiance est sympas, tout est fait comme à l'époque méme le four de campgane US est là. Une fois le diner prêt on appel tou les squads et tout le monde arrive avec ses gamelles et son quart pour venir manger autour de la "cuisine" et discuté, surtout rigolé car l'ambiance dans le camp sera toujours aussi joyeuse durant les 3 jours oû j'y étais.

Aprés avoir manger, laver les gamelles, fait la toilette chacun retourne dans sa chambrée ou reste dehors à discuter. La nuit tombe et j'essaye de mettre en place mon lit pico, mais à peine allongé dessus, j'entend des bruits de tissus qui se déchirent, pour ne pas finir en sandwich je saute du lit et je vois des trous qui n'étaient pas présent avant :p alors je dormirais par terre cette fois ci. Aprés ça, une soirée commence dans ma chambrée avec mes camarde de chambres et amis de l'association, et au bout d'une heure toute l'assiociation française de la 29th infantry division FHA se retrouve dans cette étable à raconter leurs expériences du cinquantiéme anniversaire du 6 juin et des autres reconstitutions, ou encore comment faire pour se retrouver en sandwich dans un lit pico (ou lit de camp, ce que j'ai échapper de justesse :p ). Une soirée trés trés sympas qui se termina sur les coups de 4-5h00 du matin. Les anglais qui possédaient les vehiculent sont partis avec un GMC à Sainte-Mére L'église avec deux gars de la 29th FHA quelques minutes avant.

5 JUIN

Aprés ma prémiére nuit dans un lit pico ( prété par un membre de l'association ) avec deux couvertures US, les couvertures tenaient chaud mais dehors il faisait froid surtout dans une étable sans portes, nous nous sommes levés vers 8h30 aprés environ 4h00 de sommeil et pas plus d'une pour moi car le pico c'est pas trés confortable.

Donc nous allons prendre un bon petit déjeuner bien chaud pour nous réveiller, ensuite nous rangeons nôtre chambrée et nous allons à la toilette. Ensuite le cuisteau avait besoin de bras pour porter les conserves pour nourrir le groupe alors je suis partis avec lui chercher ces conserves. Au retour nous avons préparé à manger pour le midi tout en discutant du programme de la journée. Une cérémonie était prévue l'aprés midi mais le GMC n'étant toujours pas de retour nous étions dans le doute. 

Le matin, le lieutnant nous a tous réunis en formation dans la cour de la ferme pour brieffieng des activités du jour. Le probléme était le retour du GMC. Le lendemain c'était le 6 juin donc le jour le plus important du séjour. Une marche de nuit de 25 Km ou un "voyage" en GMC jusqu'à Omaha Beach était au choix. Les intérréssés choisirent ce qui leur plaisiat le plus, je choisis le convoyage en GMC car 25 Km dans des brodequins à peine faits c'était perdu d'avance. Aprés une sénace de photos et les questions, nous sommes allés manger.

Vers le milieu de l'aprés midi, aprés avoir raté la cérémonie à cause du GMC qui n'était toujours pas revenu, nous avons décidé de faire ce que nous voulions pour le reste de la journée, alors nous sommes partis ( un petit groupe de quelques Français et un Américain ) nous promenés sur les hauts lieux des combats de la 29th ID. Nous sommes allés jusqu'à Saint Lo et dans le bois de Bretel oû les trous de souris ( cf Band Of Brothers) était encore trés visibles et nous nous sommes mis dans ces trous face à l'autre haie pleine d'allemands en plein mois de juin 1944 ;). Cette promenade ma appris beaucoup de choses sur les combats de la 29th ID. Ensuite aprés avoir vistés les villages aux alentours décorés aux couleurs de la 29th ID, nous passons devant plusieurs plaques commémoratives du passage de la division pour rentrer au camp Cota.

De retour au camp nous racontons nôtre sortie aux autres membres de l'association qui se réposaient, se reservants pour la marche de nuits jusqu'à OMAHA BEACH. On nosu avait conseillé de se "faire beau" le plus vite possible car on pouvait décollé du camp à tout moments pour OMAHA dés que le GMC reviendrait.  Nous nous sommes donc rasés réglementairements, habillés pour étre préts à partir et nous sommes allés manger. Aprés le repas grosse réunion de tout les sous officiés et officiers pour mettre en place le programme à venir avec l'aide des avis des soldats autour durant une bonne heure. Il faisait déja nuit et avec un camarde nous décidâmes d'aller monté la garde à l'entrée du camp pour relevé nos camarades. Nous étions équipés en armes avec packtage complet alors nous avons eu l'idée d'une petite progression tactique sur la route ...comme en 44 ;)

6 JUIN

Nous avons fait une progression tactique à deux dans un champ aussi durant quelques minutes, c'était court mais on s'y croyait car à ce moment là, sur toute la coté, des dizaines de feux d'artifices étaient tirés, il ne manquait plus que les allemands. A nôtre tour nous sommes relevés de nôtre garde et nous allons aux nouvelles pour savoir ce qu'il va se passer, la marche de nuit est annulé et le GMC est rentré alors tout le monde ira à OMAHA beach en GMC et en voitures modernes au camp Cecil Breeden qui nous a gentiment acceuillis à 4 heures du matin. il est 01h00 passé quand nous recevons la visite de deux anciens membres de l'association habillé en para US. Aprés avoir bu un coup et discuter, extinction des feux pour les derniers courageux encore debouts à 2h00 du matin.

J'ai réussi à dormir 20 minutes jusqu'à 3h00 du matin car la nuit normande méme en juin est froide :) et puis l'envie de rejoindre OMAHA beach m'a tenue éveillé. Branle bas de combat à 3h00 passé, tout le monde debout en tenue de combat la plus simple sans armes ni ceinturon. On avale un petit déjeuner rapide on monte dans le camion et c'est parti pour 30 minutes de ballade en GMC à l'aube du 6 juin 2004... Certains se prennent à réver, à s'imaginer à la place des assaillants dans leurs barges de débarquements en route pour les plages Françaises et les autres s'imaginant dans un convoi en Angleterre, acheminant la division pour l'embarquement. Cette ballade en GMC en pleine nuit dans le bocage Normand était presque magique, on s'y croyait... 

Nous arrivons dans le camp Cecil Breeden (du nom d'un infirmier de l'armée américaine)  installé sur la commune de Vierville sur mer, jsute là oû le 116éme régiment d'infanterie de la 29th ID de l'armée américaine à débarqué le 6 juin 1944 à 6h30, c'était la premiére vague d'assault sur ce secteur qui subit environ 80% de pertes. Aussitôt le GMC garé, dans le camp, nous nous sommes tout de suite dirigés vers la plage situé à 300 métres du camp. Nous passons à coté d'une rampe de déchargement SPUD des ports artificiels MULBERRY exposé dans un champ prés du camp puis le monument de la 29th ID, puis une plaque commémorative honorant le 2th Bn Rangers et d'une magnifique sculpture de sables situé prés de l'autre monument dédié à la 29th ID construit sur un bumker allemand.

Le jour ne se léverait que dans quelques heures alors nous avons parcourus le secteur, oû le 116éme débarqua puis nous avaons parcouru le long de la plage en direction de la pointe du hoc en regardan les falaises énormes en se demandant comment des hommes mitraillés dans tous les sens on pu les escaladés et s'en sortir pour certains idemnes.

Nôtre lieutnant, un américain venus pour le soixantennaire, se receuille en souvenir des jeunes gens qui 60 ans plus tôt, ont donné leur vie sur cette plage surnommé "bloody omaha"ou "omaha la sanglante", d'autres restent silencieux à regarder la mer et le soleil se léver. A 6h30 pile, peu aprés que qeulques "groupes" de reconstitutions se sont amusés à faire trempette dans l'eau pour se faire filmés en équipement complet ou que d'autres se sont embourbés en moto, le calme revient et nous regardons la mére en pensant chacuns au mardi 6juin 1944. Malheureusement la cérémonie prévue sur la plage le matin avec nôtre association et la déléguation américiane fut annulé à nôtre trés grand regret car cela aurait été un point important de la journée surement. Nous avons "quartier libre" jusque à 12h00.

Aprés plusieurs animations sur la plage faites par les mêmes groupes qui on fait trempettes le matin, un vétéran allemand en tenue de combat camouflée allemande arriva sur la plage, ce vétéran s'appel Franz Gockel, il était dans le bumker Wn 62 de la plage d'OMAHA beach jusqu'à 12h00 avant d'être bléssé à la main par un tir amércain et évacuer loin du front en arriére pour être soigné le 6 juin 1944. Plusieurs des membres de nôtre association on discutés avec ce vétéran,cela fait bizzarre de voir un vétéran allemand en tenu de combat le 6juin à 6h30 du matin 60 ans aprés. C'est à partir de ce moment la que mon pied droit à commencé à me faire trés mal ( 3 jours sans enlever les chaussures ça pardonne pas ), mon talon commencait à être quelque peu usé. durant toute la journée nous nous sommes donc promener dans les alentours visitant les musées et rencontrant les passants et puis le midi nous avons manger à l'ombre du GMC une boite de ration froide de raviolis ( méme froid c'est délicieux, surtout quand il fait plus de 30 degrés au soleil ;).

Le matin apré m'être assis dans la jeep de nôtre photographe oû domrait un des membres de l'association, nous sommes allés faire un tour sur la plage en jeep et prendre quelques photos souvenir sur cette plage mythique.

Dans l'aprés midi arriva une déléguation de soldats américains ( dont de trés hauts gradés, generaux à plusieurs étoiles !) avec des vétérans, une cérémonie eut lieu devant le monument de la 29th ID avec les militaires américains devant tou les vétérans présents et une autre cérémonie prés du monument de la 29th ID situé sur le bumker face à la plage sur la commune de Vierville sur mer, à laquelle nôtre squad à participé. Juste avant que cette cérémonie ne débute un vétéran est venue nous serrer la main un par un et nous dire un petit mot chacun, c'était le meilleur moment de la journée, je retiendrais toujours ce que m'a dit le lieutnant qui passait dire un mot à chaques gars à qui le vétéran avait parler, il me dit en souriant : "perfect" ...

La cérémonie dura une eternité avec tout le gratin comme on dit, sous un soleil de plomb avec un talon recalcitrant sans pouvoir bouger dans des uniformes en coton datant de 1944... Mais malgré toutes ces contraintes le squad n'a pas bougé et le général le plus gradé de la déléguation américaine glissa quelques mots au secretaire de nôtre association en disant que notre squad était irréprochable. Venant d'un officier aussi gradé cela fait trés plaisir pour des personnes qui ne sont pour la plupart pas militaires, ayant reçus que la formation de l'association, mais une association de passionnés ;), la 29th ID French Historical Association. 

Aprés cette cérémonie retour au camp tous serrés dans le GMC, la nostalgie de cette journée du 6 juin 2004 déja finie et pour moi je vie mes derniéres minutes dans cette ambiance car je dois quitter la Normandie le soir méme pour raison d'examens.

Un week end inoubliable durant lequel les liens d'amitiés se sont confirmés avec plusieurs membres de l'asociation, des rencontres inoubliables avec des vétérans et une ambiance trés particuliére. De quoi me donner envie de recommencer cette aventure le plus vite possible !

29th let's go !!