39-45 Stratégie > Jeux vidéo > Blitzkrieg > Add-ons, stand-alones et Mod AFM > Stalingrad > Test 

Test Jeux - Stalingrad

Créé le : 30/4/2005
Edition du : 9/5/2005
Auteur : Anywhere91

Test :
Grandes Batailles de la 2eme Guerre Mondiale :
STALINGRAD

 

Durant la deuxième guerre mondiale, certaines batailles ont permis de voir les fantastiques possibilités de chaque protagoniste. Certaines de ces batailles ont tellement marqué leurs empreintes dans l'esprit collectif que leurs noms seul suffit à faire ressurgir des rêves de courage, d'honneur ou de désastres. Du 28 juin 1942 au 2 février 1943, Stalingrad fut, sans conteste, le tournant de la guerre sur le front Est. Ce jeu, basé sur le moteur de Blitzkrieg,  vous propose d'en rejouer les grandes lignes.

Une encyclopédie se rajoutant à l'installation du jeu viendra compléter les renseignements pour ceux désirant en savoir plus sur cette épisode sanglant de la "Grande Guerre Patriotique".

Interface

En prenant les grands principes de Blitzkrieg, l'interface ne déboussolera pas le joueur. Basé sur le système des possibilités des unités sélectionnés, la gestion des actions est intuitives et bien agencée. L'icône de sélection de l'aviation est, toutefois, un peu "légère" et ne ressort pas tout de suite pour signaler l'appui aérien. Un nouveau graphisme est appliqué sur l'interface utilisateur.

A noter que l'éditeur a fait le choix d'une musique assez Rock pour accompagner les différentes phases de jeu. Ce qui peut dérouter dans un premier temps, mais on s'y habitue vite et cela ne gène pas trop la prise en main de l'ensemble.

Nouvelles Unités

En nous proposant rien de moins que 150 nouvelles unités, une certaine façon de jouer est à repenser. Les appuis-feu, longtemps sous-évalués dans Blitzkrieg, prennent ici toutes leurs valeurs. On appréciera les transports de troupes armés, les camions de réparation blindés (SDKFZ 252 et T34-76) ainsi que les SDKFZ équipés de mortier ou de mitrailleuse pour le "nettoyage" de tranchées. Les blindés ont aussi subis des modifications et des ajouts ce qui augmente les capacités de vos unités a la riposte. 

Les troupes ont aussi eu des modifications avec des membres du NKVD, des fusiliers-marins, grenadiers, cadets de la marines, bataillon pénal, vétérans et civils (paysans et citadins) cotés Russe, ainsi que des unités Cosaques, Croates, Volontaires et autres Roumains coté Allemand. A noter que les avions ont subis, eux aussi, des modifications concernant l'aspect et la vitesse qui se rapproche plus du réel par rapport à Blitzkrieg. A noter que les blindés ou véhicules détruits disparaissent en 1/2 Heure pas moins (Pratique pour bloquer un pont par exemple) et que les tirs a travers les bâtiments sont désormais impossibles.

 

Jouabilité

Le manque de tutorial, ou de missions d'escarmouches se fait ressentir dés le début. Les portées visuel sont plus grandes que sur blitzkrieg et sortent souvent de l'affichage (Sur du 1024 X 768) obligeant a de fréquent "tour de carte" pour vérifier les abords de vos unités. Heureusement, le mode facile est la pour mettre aux points ces stratégies. Car dés que le mode normal est appliqué, c'est une autre histoire. La difficulté allant en s'amplifiant, je ne peux que vous recommander de sauvegarder dés qu'un moment de calme survient, car le déchaînement se produit généralement juste a la suite.

De nombreuses modifications sont intervenues sur la gestion des unités, le choix de blindé ou d'artillerie au début de chaque mission est supprimé. Vous faites avec ce qu'on vous donne ce qui est bien dans l'esprit de l'époque. Les hommes de troupe ne se soignent pas une fois dans un bâtiment, il vous faudra trouver une tente médicale ainsi qu'une cuisine de campagne a mettre à coté pour que cela marche. Dans ce cas, inutile de compter sur des soldats frais et dispos avant un bon moment. Les soldats tués ne sont pas remplacés ce qui oblige a une certaine "réserve" dans les actions si vous n'avez pas de renforts.

Un soucis toutefois concernant l'intelligence artificielle (IA) sur des unités qui se bloquent entre-elles sur des manoeuvres simples (franchissement d'un pont, traversée d'une ville par exemple) ainsi que la réapparition du problème qu'avait Rolling Thunder sur le ravitaillement. Par contre, les blindés ne sont plus gênés par la végétation, la ou on voyait un T34 faire le tour d'un bosquet (sic) il passe a travers, idem pour un arbre, poteau et autres tentes.

Campagnes:

Deux campagnes vous sont proposées dans ce jeu. Une du coté Allemand qui est, dans un premier temps assez simple pour la prise en main, et une du coté Soviétique qui fait bien ressentir la difficulté qu'on eu les Russe à tenir et repousser l'envahisseur. Sur les 36 missions à remplir des objectifs cachés ne seront dévoilés que durant la phase de jeu, permettant de débloquer 7 missions secrètes.

La reconstitutions de certains lieux de combat est assez bluffant et l'on se prend a essayer de repérer Vasily Zaitcev prés d'une fontaine ou le Général Von Paulus prés du QG de la 6e Armée. Des missions, parfois trop courtes, permettent de bien comprendre les enjeux de cette période et les actions que cela a entraîné.

 

Pour résumer...

Un nouveau jeu avec beaucoup de nouvelles unités mais pas de multi-joueurs et des missions parfois trop courtes.

Les plus:
- Le contexte historique
- La modélisation des bâtiments, des unités et du terrain.
- nouvelles unités qui apportent une richesse au jeu.
- Difficulté bien dosée

- Musiques d'ambiances !

Les moins:
- Pas de multi-joueurs
- Gestion des unités en début de niveau
- Durée de certaines missions
- IA légère sur certaines manoeuvres

- Musiques d'ambiance ?
- Les défauts de Blitzkrieg non corrigés


13/20
Un jeux de stratégie de bonne facture mais son
manque en multi-joueurs et sa durée de vie
risque de lasser.

FICHE TECHNIQUE

Développeur: DTF Games

Distributeur: Nobilis

Site Officiel: Oui


Type: Stratégie

Sortie: Avril 2005

Support: 2 CD et un manuel de 64 pages

Démo: Oui

Multijoueur: non


Configuration requise: PII 350 MHz, 64 Mo de ram, Carte vidéo 8Mo DirectX 8.1 Lecteur CD 4X et 1.5Go sur le disque

Configuration conseillé:  PIII 1,8 GHz, 512 Mo de RAM, carte 3D 64 Mo

TARIF

Prix conseillé: 29,99€
 

IMAGES

Des vidéos permettent au joueur de se mettre dans l'ambiance


Les soldats ne se soignent pas comme dans Blitzkrieg

Des missions cachées pour l'accès à des niveaux bonus

Une encyclopédie vient apporter tout les renseignements voulus

Les portées visuelles sont accrues

Des médailles pour vos mérites aux combats