39-45 Stratégie > Jeux vidéo > Jeux de Simulation > Red Orchestra > Les Mods 

Les mods Red Orchestra : Ostfront 41-45

Les Mods Red Orchestra
Le réalisme extrême comme obsession
 

 
Sorti en juin 2006 et développé par Tripwire Interactive, Red Orchestra : Ostfront 41-45 avait révolutionné l’univers des jeux de tir subjectifs (First Person Shooter dans la langue de Churchill, ou FPS) par une jouabilité se voulant réaliste à l’extrême. De fait, ce titre qui portrait sur les combats du front est durant le second conflit mondial a influencé le genre FPS vers plus de réalisme avec notamment une prise en considération plus importante des règles de la balistique. Cette originalité aura également suscité un grand nombre de vocations de moddeurs puisque les mods pour Red Orchestra continuent d’être mis à jour plus de trois ans après sa sortie. Cet article se propose de présenter Darkest Hour, Mare Nostrum et Carpathian Crosses, les trois principaux mods pour Red Orchestra : Ostfront 41-45.
 
 



 

Mod Darkest Hour

 
Le mod Darkest Hour entend retranscrire la campagne de l’ouest des débarquements du 6 juin 1944 à la fin de la guerre. Ce projet lancé en interne en novembre/décembre 2006 a mis en ligne sa première version publique le 6 juin 2008, en guise d’hommage aux combattants du Jour-J. Le mod Darkest Hour a pour ambition d’offrir une expérience de jeu en multijoueurs réaliste et un support dynamique à travers de nombreuses mises à jour. La plateforme de développement Steam a par ailleurs mis Darkest Hour à disposition des joueurs possédant Red Orchestra afin d’en faire la promotion.
 

 
La version actuelle, dite bêta 3.0, permet d’incarner les soldats américains, britanniques ou canadiens à travers des batailles restées célèbres comme les débarquements de Normandie, l’opération Market Garden, la bataille des Ardennes ou la poussée finale en Allemagne (tandis que la version originale ne permet que de jouer les Allemands ou les Soviétiques sur le front est). Les uniformes ont été modifiés en conséquence, Darkest Hour accordant une place prépondérante au réalisme historique. Vingt nouvelles armes d’infanterie sont mises à disponibles telles que le M1 Garand, le M1 Carabine, le Calibre .30, la Bren, le FG42, la Thompson M1A1 ou encore le fusil Enfield.
De nouvelles aptitudes ont en outre été introduites pour les soldats telles que les sauts aéroportés ou encore la possibilité pour les opérateurs radio de demander des frappes d’artillerie.
 
 
Des armes anti-char peuvent également être utilisées telles que le Bazooka américain, le PIAT britannique ou le Panzerschreck allemand. Enfin, une douzaine de véhicules ont été ajoutés et peuvent être contrôlés par les joueurs comme le Tigre royal et le Jagdpanther pour les Allemands, de multiples versions du Sherman (75mm, 76mm et les 17-Pounder) pour les Américains ainsi que le Cromwell, le M10 Wolverine et l’Achilles pour les Britanniques. Les combats de chars ont au passage été retravaillés, simulant désormais les dommages subis par le moteur, les incendies ou encore les blessures reçues par les membres de l’équipage. On retrouvera également de nouveaux véhicules de transport comme la Kubelwagen, la Jeep ou l’Opel truck.
Les affrontements deviennent ainsi bien plus réalistes que ceux de la version originale (qui l’était pourtant déjà !).
 
 
 
Darkest Hour permet par ailleurs de jouer en multijoueurs à 11 nouvelles cartes dont voici une brève description.
 
 

  • La carte Juno Beach met en scène le débarquement des troupes canadiennes sur les plages de Saint-Aubin-sur-Mer à Courseulles-sur-Mer.
  • La carte Brecourt voit les soldats de la 101ème division d’infanterie aéroportée américaine tenter de détruire des batteries d’artillerie allemandes tirant sur les plages du débarquement le Jour-J.
  • La carte Carentan retranscrit les combats de cette même division pour prendre la ville normande quelques jours après le débarquement.
  • La carte Vieux portrait la tentative de percée des blindés britanniques en Normandie durant l’opération Goodwood.
  • La carte Ginkel Heath met en scène l’accueil explosif réservé par les soldats allemands aux parachutistes britanniques dans leurs zones de largage au début de l’opération Market Garden.
  • La carte Wacht-am-Rhein dépeint les combats de la bataille des Ardennes avec notamment la présence des puissants King Tiger face aux troupes alliées.
  • La carte Stoumont permet de revivre la défense héroïque des soldats d’infanterie américains devant les assauts d’unités de Panzergrenadiers de la Waffen-SS dans les Ardennes.
  • La carte Bois Jacques décrit la défense tenace de soldats américains face à une offensive de l’infanterie et des chars allemands.
  • La carte Foy retranscrit enfin la capture de la ville belge aux mains des soldats allemands par les parachutistes américains.

 
 
Ainsi, de la campagne de Normandie à la bataille des Ardennes en passant par l’opération Market Garden, le mod Darkest Hour promet aux afficionados de Red Orchestra comme aux novices une expérience unique de réalisme et une alternative intéressante aux combats du front est proposés par la version originale. Le mod aura en outre été plébiscité par le célèbre site de jeux vidéo allemand Egames.de, et est entré au top 100 ModDB, témoignant de sa réussite. Il est toujours en développement.
 
Visiter le site officiel du mod Darkest Hour
 
 
Les plus :
 
- La possibilité originale de jouer la campagne de l’ouest de 1944 à 1945
- Des aptitudes intéressantes comme les sauts aéroportés ou les tirs de barrage de l’artillerie
 
  
Les moins :
 
- On peine à en trouver... (NDLR : pas de bataillons français ?)
 
 



 

Mod Mare Nostrum

 
Le mod Mare Nostrum développé depuis par Sandstorm Productions (qui s’est formé en juillet 2006 de la réunion des équipes des mods Burning Sands et Campagna Italiana) permet, comme son nom le suggère, de revivre les batailles de la Seconde Guerre Mondiale prenant place dans le théâtre nord-africain. Il permet d’incarner les soldats britanniques, australiens, allemands et italiens (les voix ayant été retravaillées pour être cohérentes avec les nationalités) à travers 8 nouvelles cartes qui couvrent des environnements bien différents, des batailles urbaines aux affrontements de chars dans l’immensité du désert. On retrouvera ainsi les combats de Tobrouk, de Bardia ou encore d’Akaba. La première version bêta publique est sortie en mars 2008, la version actuelle étant la bêta 1.3.
 

 
Avec Mare Nostrum, les joueurs peuvent utiliser de nouveaux armements en service sur le théâtre d’Afrique du Nord. De nombreux véhicules font ainsi leur apparition tels que le M4 Sherman, les M3 General Lee et Grant, les Crusader ou encore les Matilda pour les Britanniques. Certains blindés utilisés par les Allemands au début du conflit ont également été ajoutés pour représenter fidèlement l’équipement utilisé durant la guerre du désert. Pour chaque nation jouable sont disponibles huit armes d’infanterie (les Italiens pourront ainsi utiliser le Carcano 91 ou encore le Berretta Modello 1934). Des armes anti-chars (PIAT, PaK 38, etc) et des véhicules de transport viennent compléter un arsenal se voulant ultra-réaliste.
 
 
La jouabilité tente d’aller un peu plus loin que la version originale dans sa quête de réalisme en accentuant notamment les restrictions liées à la balistique. Impossible ici de tirer précisément sans viser avec le réticule (on pouvait y arriver, quoique difficilement, avec la version originale). Et même en visant, il sera très difficile d’abattre un soldat ennemi en une salve à moins que celui-ci ne soit très proche.
 
 
Bien que le mod ait été conçu pour le jeu en multijoueurs, il est possible de s’entraîner contre l’intelligence artificielle en solo. Ceci peut s’avérer utile pour découvrir les cartes, leur méconnaissance pouvant être un réel handicap en multijoueurs.
Mare Nostrum a enfin été lui aussi plébiscité par des medias réputés tels que Gamespy, AMD GAME! et IGN. Il est également entré au top 100 ModDB en 2007 et est devenu le 17 octobre 2008 le premier mod indépendant à être disponible (gratuitement bien sûr) sur la plate-forme de téléchargement Steam.
Une version 1.4 est enfin prévue, et devait initialement sortir à l’été 2009. Elle promet de couvrir l’invasion de la Crète en 1941 ainsi que d’ajouter de nouvelles armes comme le fusil anti-char Boys ou encore le pistolet Browning M1935 Hi-Power.
 
Visiter le site officiel du mod Mare Nostrum
 
 
Les plus :
 
- L’action se déroule en Afrique du nord, un théâtre original et rarement couvert par les jeux de tirs portrayant le second conflit mondial
- Des voix et textures de soldats particulièrement réussies
 
 
Les moins :
  
- Bien que prévues depuis un moment, les cartes mettant en scène la campagne d’Italie n’ont pas encore été incluses
 
 
 



 

Mod Carpathian Crosses

 
Appuyant les armées allemandes durant l’opération Barberousse avant de rejoindre le camp allié à la fin de la guerre, l’histoire de l’armée roumaine demeure bien peu connue du grand public. Le mod Carpathian Crosses entend ainsi redonner à l’armée roumaine ses lettres de noblesse à travers 5 nouvelles cartes et de nouveaux armements et uniformes propres à ces nouveaux acteurs.
 
 
L’ultra-réalisme est ici encore érigé en maître-mot. Si vous considériez difficile de manier un fusil soviétique Mosin-Nagant, essayez le fusil M95 Steyr-Mannlicher déjà utilisé par les soldats austro-hongrois durant la Première Guerre Mondiale ! L’ensemble de l’arsenal roumain a été modélisé et il sera ainsi par exemple possible de manier les chars légers d'origine française Renault R35 ou de pilonner l’ennemi avec des mortiers 50 mm que l’on peut transporter et déployer n’importe où. A ce titre, les mortiers doivent dans Carpathian Crosses être néanmoins manipulés par deux soldats, ajoutant une touche de réalisme à la jouabilité. Les voix des soldats roumains sont en outre très fidèles puisque réalisées en studio par des Roumains. De nombreux autres éléments viennent agrémenter l’expérience de jeu comme l’impossibilité de tirer lorsque l’on emprunte une échelle, l’apparition de nouvelles classes de soldats permettant par exemple de demander un tir de barrage de l’artillerie ou encore la possibilité de couper des barbelés bloquant une route.
 

 
Les 5 nouvelles cartes portraient des paysages en territoire soviétique hormis la carte de chars Chisinau qui se situe en territoire roumain. Les autres cartes (Dofinovka, Nalchik, Maikop et Ardon) sont dédiées aux combats d’infanterie à l’exception d’Ardon qui comporte également des véhicules blindés.
 
Visiter le site officiel du mod Carpathian Crosses
 
 
Les plus :
 
- Une reproduction très fidèle tant des armements que des uniformes des soldats roumains
- D’intéressantes possibilités de gameplay (que l’on retrouve néanmoins également dans les autres mods)
 
 
Les moins :
 
- Un mod centré sur les soldats roumains et qui n’apporte finalement pas tant de dépaysement que Darkest Hour ou Mare Nostrum dans la mesure où il couvre le front est, à l’instar de la version originale

 
 



Notre galerie d'images exhaustive !
 
Qu'est-ce qu'un mod ? (introduction au concept, article pour Sudden Strike)
 
Notre groupe sur Steam !