39-45 Stratégie > Jeux vidéo > Jeux de Stratégie > Codename Panzers : Phase 1 > Autres avis 

- Pz : autres avis

Créé le : 5/10/2004
Edition du : 5/10/2004
Auteur : Zeedap

Codename Panzers : autres avis

Vous êtes nombreux à avoir lu nos preview et test, mais il nous a paru intéressant de publier l'avis d'un joueur, pseudonné Xious, qui après avoir terminé les missions des campagnes solo, et traîné ses guêtres dans pas mal de parties multi-joueurs a développé une analyse, d'abord livrée sur un forum et  que nous vous présentons ci-après :

 


 

C'est un petit résumé de ma pensée quant à la qualité du jeu. les (-) représentent les points négatifs et les (+) les points positifs.

(-) Pour les bugs des missions, c'est vrai que c'est très grave... et même intolérable. C'est à cause des milliers de scripts qu'ils se sont amusé à faire au lieu de flanquer une IA qui aurait été digne du jeu.

(-) Les vidéos sont à chier. Disons le (comparé aux cinématiques de blizzard!!!), c'est mal fait, mal doublé et je doute que les voix originales aient pu être bien.

(+) Les missions solos sont intéressantes à jouer, on ne s'ennuie pas, c'est rythmé, on est immergé dans sa mission. Les petites histoires qu'il y a à côté pour rafistoler les missions entre elles ne sont pas très intéressantes, on les oublie vite quand on joue (ça tient surtout de la mauvaise qualité des cinématiques!!)

(-) Le multi est vraiment la grosse déception, c'est bourrin (surtout en domi), vilain, les maps pas très intéressantes à part les maps de villes, les seules (!!) où il faut un peu de jujote pour gagner... mais malheureusement ces maps ne sont quasi jamais jouées. Alors je préfère jouer avec une communauté de joueurs francophones uniquement (Altkivala), c'est cool, bon esprit et on joue plus 'fin'.

(-) Toujours le multi, quand on crée une partie on ne peut même pas choisir le nombre de joueurs max dans sa game!!! Je trouve qu'il y a un gros manque d'options dans ce mode multi.

(+) Les graphisme: alors là c'est le top du top, ce point compense toutes les lacunes du jeu!! on s'en prend tellement dans la gueule qu'on oublie tout le reste. Mais il faut faire gaffe à la chute, car un jour, les yeux s'habituent aux graphismes et là ce sera la fin, le déclin de ce jeu. Enfin oublions ça pour le moment, les textures sont superbes, détaillées, les couleurs concordent... bref que du bonheur.

(+) le gamplay est très bon, on prend plaisir à manipuler ses tanks et ses fantassins (même si au début je rageais contre ces tanks qui se faisaient des politesses avant de passer un pont pendant qu'un canon anti-char les dégomme). La prise en main est rapide et intuitive. La manipulation des tanks demande un tout petit peu de souplesse des poignets

(?) En ce qui concerne l'éditeur, j'ai aussi très peur que, je l'ai déjà dit, on soit envahi par des maps pourraves de mappeurs du dimanche. Il serait préférable de ne pas sortir d'éditeur et que CDV nous sortent des maps à télécharger tous les mois ou encore mieux, toutes les semaines. (*)

conclusion: je ne vais pas dire que c'est un excellent jeu (il y a vraiment trop de lacunes), je vais plutôt dire que c'est un très bon jeu caché dans une enveloppe graphique qui tue tout

Merci à Xious, d'avoir autorisé la publication de son analyse

 


 

Nous ajoutons deux points qui ressortent du débat entraîné par cette analyse :

(-) le manuel de jeu (brochure livrée avec le jeu) Très simplifié ce manuel et incomplet : il ne mentionne pas qu'on peut faire des Waypoints, qu'on peut sélectionner un groupe et shift+clic gauche pour enlever seulement une unité particulière du groupe.... et probablement encore bien d'autres choses à découvrir. (avis de Mouchtic)

(*) Présence d'un éditeur : sur ce point nous contredisons Xious, à notre avis l'absence d'un éditeur est un manque dans un jeu, et comme l'expérience nous l'a montré avec Sudden Strike ou Blitzkrieg, même si un tel outil permet effectivement la création de "maps pourraves", il permet aussi aux mappeur de talent de nous créer de vrais petit bijoux qui permettent de prolonger considérablement la durée de vie d'un jeu.