39-45 Stratégie > Jeux vidéo > Jeux de Stratégie > Codename Panzers : Phase 1 > Test 

- Test Panzers Phase1

Créé le : 13/9/2004
Edition du : 21/9/2004
Auteur : Czarziv

Introduction

Après avoir testé le jeu en version "preview" (lire ici), nous voulions confirmer nos impressions et nos questions sur la nouvelle référence STR-Seconde Guerre Mondiale. Mais pourquoi donc Codename Panzers a-t-il cartonné autant en allemagne ? Pourquoi donc est-il classé premier des ventes en France 1 semaine après sa sortie ?

Une interface sobre dans un environnement graphique et sonore exceptionnel.

Une interface simple avec des boutons "A Cliquer" qui ne perturberont ni le spécialiste ni le novice. Des unités qui répondent au doigt et à l'oeil sans broncher, dans un environnement convivial et précis.

Des graphismes somptueux, autant sur le terrain que dans le dessins des unités, avec un zoom et une rotation de la zone des combats à 360°.

Un environnement sonore très agréable et des unités qui s'expriment dans leur langue. Le bruit des armes qui diffère selon leur genre, par exemple un tir de mitraillette russe n'a pas la même tonalité que l'équivalent américain.

C'est tout bonnement impressionnant :)

Champ de bataille en plan large

Zoom dans une maison

Une difficulté de jeu très interessante, une durée de vie énorme

Le mode solo possède trois campagnes différentes et au choix trois difficulté de jeu :

  • "Facile" et des renforts expérimentés compensent nos pertes en fin de mission,
  • "Standard" où les renforts qui compensent les pertes sont de jeunes recrues (qui peuvent baisser le niveau global d'XP de l'unité),
  • "Difficile" et donc sans renforts après chaque mission,

cela s'annonce palpitant déjà en mode standard, très intéréssant en mode difficile où il faut user d'une bonne maitrise pour parvenir à ses fins. Une mission peut parfois dépasser l'heure de jeu, vive les sauvegardes !

Info + Les camions de soutien (réparation et ravitaillement) permettent de maintenir vos troupes en état durant les combats, et de permettre ainsi à l'ensemble de votre armée rester en vie. Attention, ces camions en sont pas illimités en chargement, et parfois tombent à court de ravitaillement. Il y a sur la carte des "camps de soutien" qui permettent à ces camion de refaire le plein. (le temps de recharge est assez long).

NB : Un long résumé des possibilités offertes par le jeu est disponible sur notre preview.

Une intelligence artificielle aléatoire

C'est bien là que le jeu pêche un peu. Dans l'ensemble, l'ennemi "ordinateur" est assez coriace et n'hésites pas à prendre des initiatives. Par exemple, il lui arrive d'envoyer un sniper pour explorer les environs et permettre à son artillerie de pilonner vos unités. Mais nous avons rencontré un réél problème de "pathfidding". En chemin, vos unités prennent parfois la mauvaise solution, elle contourne par exemple un paté de maison au lieu de suivre le gros de la troupe, le camion de réparation répare parfois en faisant marche arrière sur le front au lieu de rester en sécurité derrière les blindés.

Dans certains véhicules, il possible de faire entrer des fantassins. Les unités sont regroupées en escouades, parfois de 5 hommes, parfois de 2. Or, il est possible de faire entrer une escouade de 5 hommes dans un camion, mais deux escouades de 2 hommes dans le même camion est impossible ;)

D'une manière générale, les dévelloppeurs ont privilégié l'action au réalisme. Ce genre de détails n'entrent donc pas trop en ligne de compte pendant les parties, même si cela fait parfois sourire...

Il n'est pas un bon jeu sans un bon mode multijoueur

Le fait d'avoir regroupé des modes de jeu issu d'autres titres, et d'en avoir gardé l'essentiel donne à Codename Panzers un très grand intérêt pour se bagarrer sur le net.

Sans devoir necessairement installer Gamespy, il vous suffit d'être connecté et de lancer le mode "Multijoueur sur le net", une liste des parties disponible s'affiche. Pratique.

Une fois la partie trouvée, vous devrez choisir vos unités (de la même façon que l'on organise ses troupes dans le mode solo) avec un montant de "credit" défini par le créateur de la partie. Les unités disponible sont triées par époque, le créateur de la partie choisi "debut de la guerre ou fin de la guerre". Les chars "Tigre" ne sont pas présent en début de la guerre par exemple.

Info + Il est possible de sauvegarder votre "configuration d'armée", pour chaque carte disponible, et chaque époque définie.

Les combats multijoueurs méritent le détour. Il est possible de capturer sur certaines cartes des usines de fabrication de véhicules, des radars (qui permettent de recevoir des renforts aériens) ou encore des camps de formation de fantassins. Ces points stratégique peuvent rapidement faire basculer la victoire d'un camp sur l'autre.

Mais où est donc passé l'éditeur de scénario ? (ben vi ça alors !!)

Encore un point noir. Nous avons eu confirmation qu'un éditeur de scénario sera disponible dans Codename Panzers - Phase 2, et non dans un futur patch proposé en téléchargement (mais sait-on jamais ?)

Il est aussi prévu la sorti de Codename Panzers  : Phase 3. Par contre, nous n'avons pas eu d'informations sur la fréquence de sortie de ces suites, ni du contexte historique dans lequel elle seront réalisées.

Conclusion

- Encore un jeu sur la Seconde Guerre Mondiale, oui.
- Encore un jeu où il vous faut manier vos unités avec dextérité et grande prudence, en effet.
- Encore un jeu où vous incarnez un héros qui gagne de l'expérience et vous emmène dans des missions des plus perilleuses, tout à fait.
- Encore un jeu qui occupera vos longues nuits d'automne, c'est un fait !

Certes, encore un jeu bien foutu dont vous ne regretterez pas l'investissement.

Pour resumer...

Les plus:

  • Graphiquement réussi
  • Apporte une dimension tactique différente et prenante
  • Une belle durée de vie

Les moins:

  • Quelques soucis sur l'intelligence artificielle
  • Pas d'éditeur de carte/mission
  • On aurait aimé un zoom de recul un peu plus puissant  

18/20
Ce jeu aurait mérité 19 avec un éditeur de scénario fourni.

FICHE TECHNIQUE

Dévelopeur: StormRegion

Editeur: CDV

Distributeur: Focus

Site officiel: oui

Genre: Strategie en Temps Reel

Sortie: Septembre 2004 (France)

Support: 3 CDRoms

Démo: Demo#1 / Demo#2 / Demo Multijoueurs

Multijoueur: Coopération de 2 a 8 joueurs

PEGI : 12+

CONFIGURATION MIN. REQUISE

Processeur : AMD Athlon™ 1 GHz ou Intel Pentium III 1 GHz
RAM : 512 Mo
Carte Graphique : GeForce2MX - Radeon7200
Carte Son : compatible DirectX
CD-ROM : 12x ou supérieur
OS: Windows 98/Me/2000/XP
Espace disque libre : 2.5 Go
DirectX : DirectX 9.0b

TARIF

Prix conseillé: 44,99€
Notre tarif préférentiel
 

IMAGES


Contre attaque alliee durant la Bataille des Ardennes.

Une attaque blindée. Ca c'est de l'organisation !

Même groupe vue d'un autre angle, c'est pas joli tout ça ?

Même groupe vu d'autre angle :)

Confrontation entre un Pershing et un Tigre. Ca va faire mal...

La gestion des différentes unités est impeccable.

Le soutien aerien n'est jamais de refus. Un tapis de bombes et on n'en parle plus !

Les combats de rue sont monnaie courante dans Codename : Panzers.

Decidemment, les Allemands n'y vont pas dans la dentelle...

Version testée : Finale 1.07