39-45 Stratégie > Jeux vidéo > Jeux de Stratégie > Codename Panzers : Phase 2 > Test 

Test Codename Panzers 2

Créé le : 19/9/2005
Edition du : 27/9/2005
Auteur : Anywhere91

Test
Codename Panzer :Phase 2


Autant vous le dire tout de suite, je ne connaissait rien a ce jeu. Alors quand il a été demandé un volontaire pour le tester, je n'y ai d'abord pas prêté attention, puis je me suis dit "Pourquoi pas, après tout Blitzkrieg 2 ne me branche pas et j'ai déjà fait le 1 dans tout les sens". Donc, me voila a faire le test de "Codename Panzer : Phase Two" pour "39-45 Strategie".

Je visite les sites dédiés au 1er opus, je remarque les différentes images et je m'amuse un peu avec la démo du "Phase one" pour me familiariser avec le graphisme. Réception du jeu, installation et je jette quand même un oeil au manuel pour voir ce que cela me présage pour le futur. Bon, je me lance.

Interface

L'interface ne déboussolera pas le joueur en reprenant les principes des STR actuels. Chaque unité sélectionné à ses possibilités d'actions qui s'affichent dans la fenêtre en reprenant les différentes caractéristiques techniques qui lui sont propres (médecins, mitrailleurs, grenadiers, etc )

Pour tous les appuis aériens, tactiques, stratégiques et renforts aéroportés sont signalés par des icônes reprenant les symboliques de chaque action ainsi que le nombre de fois ou l'on peut y faire appel. Je lance le tutorial et je ne retrouve que des choses connues. Manoeuvres, sélection des unités et affectation d'ordres ou de références, mise en mouvements et tout le reste me sont familiers et ne déboussolera pas un joueur ayant déjà joué à des STR, ni même pour celui dont cela sera le premier jeu du genre vu les explications des actions durant cette initiation. Bon, il est temps de s'y mettre et je lance le jeu.

Cinématiques et Héros

Le lancement du jeu me surprend un peu, un film qu'on dirait sortit des actualités de l'époque défile sur l'écran avec striures et craquements dans la bande son. Je m'attend, presque, a entendre le journaliste et sa voix nasillarde, commenter les rushs, puis le film passe en couleur et plante le décor. Je reste devant mon écran et je relance pour m'apercevoir que ce film est en fait réalisé avec le moteur et l'éditeur du jeu. Impressionné, je commence la partie et je me fait rétamer rapidement. Allons bon, qu'est ce que j'ai pu oublier ? je refais le tutorial pour me rendre compte que j'avais complètement ignoré le mouvement d'assaut. Je relance le niveau et cela se passe beaucoup mieux. Les missions s'enchaînent à un rythme régulier mais je me rend compte que la difficulté va en s'accroissant. La gestion des héros apporte une des points de prestige, prestige avec lequel on peut "acheter" de l'équipement pour passer les missions plus ou moins facilement. 

Jouabilité et Graphisme

La modélisation des unités est bien faite a l'arrêt, car dés que l'on se met en mouvement on est exaspéré par les unités qui se gène durant la progression. L'IA aurait pu être revue à ce niveau en donnant, par exemple des "points de priorités" aux unités. Sur ce plan, pas de mystère. En dehors des points relevés plus haut, le gameplay est relativement facile. Une période d'adaptation est a prévoir pour ceux qui viennent d'un autre STR, surtout dans les raccourcis, mais reste accessible rapidement. Surtout, qu'en multi-joueurs, le rythme est beaucoup plus soutenu. Les fonctions de rotations et de zoom avant et arrière permettent de se sortir de pas mal de mauvais pas. Attention toutefois a ne pas vous retrouver sur le bord de la carte avec vos unités blindées au risque de devoir relancer le niveau pour cause de blocage des chars qui seront impossible a manoeuvrer.

Campagnes - Missions

Un total de 30 missions attendent le joueur regroupées en trois campagnes comprenant l'Axe, les Alliés et les Partisans ainsi que des missions secrètes ( environs une à deux par niveau ) pour compléter. C'est peu, surtout a ce prix. Espérons que l'éditeur mettra rapidement à disposition un système de carte additionnelle crées par les joueurs qui ne devraient pas tarder a nous faire profiter de leurs talents. Ce jeu pourrait faire sa place dans l'univers assez restreint des STR 3D multi-joueurs si les cartes suivent. Heureusement que CDV a pensé aux mappeurs en intégrant un éditeur de jeu et un éditeur de cinématique permettant la création de cartes, campagnes et autres escarmouches de la même façon que d'autres jeux de la marque. Malheureusement, ils ne sont toujours pas traduit en Français.

Conclusion

Un jeu bien équilibré dans son ensemble, en dehors de certains défauts comme le graphisme ressemblant pratiquement trait pour trait au premier codename, ou encore les manoeuvres des unités blindés, sans oublier un prix assez élévé pour le nombre de niveaux offerts. A pratiquer en multi-joueurs pour le fun et sans modération.
 

Pour résumer...

Un bon jeu pour le multi-joueur qui promet de longues heures de règlements de compte ce qui compense la faible quantité des campagnes d'origines. A moins que les mappeurs nous sortent une quantités de cartes solos dans un proche avenir et qu'ils corrigent les petits défauts de l'IA et de la gestion.

 

Les plus:

  • La gestion des héros et de l'expérience

  • Les modifications possible des unités et des quantités disponibles.

  • Les capacités en multi-joueurs

  • Le principe des missions secrètes ouvrant l'accès a de nouvelles missions

  • Les cinématiques avant, pendant et après les missions

  • L'éditeur de jeu ainsi que l'éditeur d'animation

Les moins:

  • Pas assez de mission de base (30 )

  • La gestion des unités durant le combat

  • Peu d'évolution de l'aspect graphique par rapport à la Phase 1

  • l'IA de mouvements durant les assauts (unités qui se perdent dans les bords de la carte)

  • Le prix de vente

  • L'éditeur de jeu et d'animation en Anglais

16,5/20

FICHE TECHNIQUE

Développeur: Stormregion

Editeur: CDV

Distributeur: Focus

Site Officiel: Oui

Type: STR - 3D

Sortie: 08 Septembre 2005

Support: 1 DVD et un manuel de 70 pages

Démo: Solo (Fr) - Multi (Gb)

Multi-joueur: oui

Patch: 1.05 FR du 27/09/05

Age : A partir de 12 Ans


Configuration Minimum : Win 2000/XP, PIII 1GHz, 256 Mo de ram, Carte vidéo 3D avec 64 Mo de Ram, Lecteur DvD, 3Go sur le disque, DirectX 9.0c

Configuration conseillé: PIII/Athlon 1,8 GHz, 512 Mo de RAM, carte 3D 128 Mo, Modem

TARIF

Prix conseillé: 49,99€
 

IMAGES

Des cinématiques pour chaque campagnes

Présentations des personnalités des héros


Le graphisme est particulier à Codename Panzer


La même zone en zoom avant et rotation gauche


Demande de reconnaissance en cour


Attention a vos unités qui peuvent se gêner


Dans le cas contraire....