39-45 Stratégie > Jeux vidéo > R.U.S.E. > Interview exclusive (Avr 2010) 

Interview exclusive d'Eugen Systems, les développeurs de RUSE (avril 2010)

 
Que nous réserve l'équipe de chez Eugen Systems pour
R.U.S.E. ?
Vous le saurez plus précisément en lisant cette interview exclusive ! Les développeurs du jeu ont bien voulu répondre aux questions de 
39-45 Stratégie.
 
Tarask et Denis_48 s'y collent pour leur tirer les vers du nez ! Smiley

 



 

39-45 Stratégie : Tout d'abord, nous aimerions vous remercier d'avoir accepté de répondre à nos questions.
 
Eugen Systems : Ça me fait très plaisir, et je vous remercie de l’intérêt que vous portez à RUSE !

 
 
39-45 :
Pour commencer, êtes-vous satisfaits de l'affluence des joueurs lors du bêta-test publique et de leurs retours ?
 
E.S. : Pour être honnête nous sommes extrêmement enthousiastes. Le nombre de joueurs a dépassé nos espérances : 1,5 million de téléchargements, ça prouve que le jeu a réussi à captiver l’intérêt de la communauté des joueurs de stratégie, voire au-delà. Nous avons pris beaucoup de temps pour suivre avec attention leurs retours. Nous sommes ravis car les joueurs aiment notre concept de jeu de stratégie où la décision et la prise d’initiative prime sur la micro-gestion.
 
 
39-45 (Tarask) : Ces retours rassurent-ils l'équipe à propos du jeu ?
 
E.S. : Bien sûr et nous en sommes très heureux. Les feedbacks [Ndlr : anglicisme pour "retours" d'utilisateurs] sont aussi pour nous très précieux car beaucoup de problèmes d’équilibrage ont pu être identifiés ainsi que des problèmes techniques, des souhaits et des améliorations. Cela nous permet de nous assurer de la meilleure qualité possible pour la sortie du jeu.
 

 
39-45 (Denis_48) : Que pouvez-vous nous dire de la campagne ? Sera-t-elle dynamique ou linéaire, et y a-t-il une place pour l'uchronie ?
 
E.S. : La campagne va vous permettre de rejouer les plus grandes batailles de la Seconde Guerre Mondiale, sur le front de l’Afrique du nord et l’ouest de l’Europe, en suivant une trame historique. Dans le jeu on incarne un jeune général qui va progresser jusqu’à devenir le leader ultime, en affrontant d’autres stratèges et leurs ruses de guerre.
 
Nous avons déployé une grande énergie pour expliquer tous les mécanismes du jeu et les bons réflexes à avoir lorsqu’on met au point sa stratégie au fil des missions. Tout cela afin de « former » nos joueurs et les encourager à aller jouer en ligne en toute confiance. Car, notre objectif est de bâtir la communauté de joueurs de RUSE. Et nous pensons que cela commence dès la campagne solo !
 
Il y a des missions qui guident le joueur pour qu’il découvre le jeu et ses spécificités, et d’autres missions beaucoup plus ouvertes en termes de possibilités, voire certaines missions ou vous pouvez choisir votre nation, y compris parmi celles de vos anciens ennemis. Mais je ne veux pas en dire plus et gâcher la surprise.
 
 

Tarask : Le mode « challenge » intéresse les joueurs. Pouvez-vous nous donner des détails ?
 
E.S. : C’est un mode de jeu qui me tiens particulièrement à cœur car il offre une expérience différente du mode escarmouche contre l’ordinateur. Le principe du mode challenge est de placer le joueur dans un défi particulier contre des I.A. spécialement réglées. On donne à l’I.A. (une ou plusieurs selon les challenges) des points forts et des points faibles. On donne au joueur d’autres points forts et points faibles. Le joueur va donc se retrouver à devoir résoudre l’énigme stratégique pour gagner. Tout cela bien sûr dans un environnement dynamique où les IAs vont s’adapter à ses actions.
 
 
Tarask : Mais ce mode de jeu sera-t-il aussi disponible en multijoueurs ?
 
E.S. : Bien sûr ! Nous avons mis l’accent en particulier sur le coop[ératif]. Je crois que cela va être une expérience très excitante pour les joueurs. Car ils vont devoir s’entraider pour affronter les IA dans des conditions préparées par nos level designers [créateurs de niveaux]. Par exemple dans l’un des challenges, l’un des joueurs aura accès aux chars, l’autre aux avions, ils devront dès lors apprendre à combiner leurs forces. C’est un excellent entrainement pour le jeu d’équipe compétitif.
 
 
Tarask : Quels sont pour vous les principaux soucis d'équilibrage qui vous semblent les plus problématiques pour l'instant ?
Denis_48 : Plus spécifiquement, des joueurs se plaignent d'une "toute-puissance" de l'aviation, que voulez-vous leur répondre ?
 
E.S. : Nous pensons que les 2 points majeurs sont :
 
1) la puissance du camp américain [US] ;
2) la puissance de l’air, en particulier les bombardiers
 
Donc voici quelques indications sur le futur réglage de l’aviation.
 
Nous avons augmenté la puissance des DCA de certains camps. Mais comme nous ne voulions pas que la DCA, une fois en place, empêche le jeu aérien, nous avons veillé à conserver le rythme en place.
Nous avons opéré différemment. Nous avons légèrement diminué la puissance des unités aériennes. Mais suffisamment peu, pour que les joueurs qui aiment jouer l’aviation ne se sentent pas floués.
 
Ce que nous avons particulièrement réglé c’est la disponibilité des avions pour le combat. Par exemple, nous avons diminué les vitesses de roulage des bombardiers au sol. Ce qui correspond au temps qu’ils mettront pour prendre leur envol. Nous avons également augmenté le temps de recherche et de production de certains avions. Enfin, les  DCA sont désormais en mode "shoot to kill" ou encore « tirer pour détruire », ce qui signifie qu’elles cherchent une nouvelle cible une fois leur précédente cible abattue.
 
 
Tarask : Des améliorations dans l'interface multijoueurs (comme par exemple un système de classement des clans, de Live Replay, de ladders entre amis, etc.) sont-ils à prévoir pour la sortie finale de RUSE ?
 
E.S. : Nous continuons à améliorer l’expérience multijoueur jusqu’à la sortie du jeu, et même après. Nous ne pouvons pas promettre (en tous cas pas tout de suite) toutes les améliorations que vous proposez ci-dessus dès la sortie. Mais la sortie n’est pas la fin de RUSE, et nous continuerons à écouter la communauté pour décider des évolutions de RUSE.
 
 
39-45 : Doit-on s'attendre à une version de démo jouable avant la sortie du jeu ? Une démo multijoueurs peut-être, pour aider les joueurs et les clans à supporter l'attente entre la fin de la bêta et la sortie de RUSE ?
 
E.S. : Nous sommes encore en phase de réflexion sur la création d’une démo. Celle-ci pourrait être plus axée sur la découverte du jeu et de ses mécanismes clés que sur le multijoueur.
 
 
Tarask : Après la sortie du jeu, des cartes supplémentaires et des mises à jours gratuites sont-elles à prévoir ?
 
E.S. : Oui, nous souhaitons continuer à apporter des nouveautés aux joueurs pour qu’ils souhaitent rester dans la communauté de RUSE et bien sûr améliorer l’expérience multijoueur, soit avec des réglages plus fins, soit encore avec des options multijoueur que la communauté souhaite.
 
 
 
 
Denis_48 : Quels sont vos projets si RUSE rencontre le succès escompté ? Doit-on s'attendre à une extension, proposant par exemple des unités navales, ou encore la possibilité d'incarner les Japonais dans le Pacifique ?
 
E.S. : Ce serait pour nous une grande joie et une grande satisfaction que d’augmenter l’expérience de RUSE en ajoutant des camps ou des unités. Toutefois, nous sommes extrêmement sensibles au fait qu’une extension ne doit pas scinder la communauté, c’est à dire empêcher certains joueurs de RUSE de jouer avec les autres.
 
 
Denis_48 : Sur une note plus légère pour finir, une de nos questions rituelles aux développeurs de jeux : quelles sont les unités (ou nations) favorites de l'équipe de développeurs ?
 
E.S. : Je dirais,
 
1) le camp allemand parce qu’il a des blindés de malade ;
2) le camp français parce que je suis français Smiley
 
Sinon, je crois que mon unité favorite est le Panther.
 

 
 
39-45 : Merci pour toutes ces réponses. Peut-être un dernier mot pour nos lecteurs ?
 
E.S. : C’était un réel plaisir, et merci à ceux parmi vos lecteurs qui ont participé à la bêta et j’espère à très bientôt.
 
 
 
 


A la lecture des éléments ci-dessus on sent que l'équipe se donne à fond, et que sa créativité semble aussi grande que sa détermination à constituer une grande communauté autour de R.U.S.E..
 
On ne peut qu'espérer que le pari de nos compatriotes réussisse, et que le style de RUSE séduise et fédère sa propre race de joueurs, attirés par ce gigantesque jeu de poker, où la vérité est plus que jamais la première victime de la guerre !
 
Bonne chance à eux !

Groupe 39-45 Stratégie sur Steam (jeu principal à venir : R.U.S.E. !)
 
Notre galerie d'images exhaustive
 
Fiche du jeu RUSE sur 39-45 Stratégie
 
Notre article de présentation de presse (Festival du jeu vidéo 2009)
 
Vidéos du stand Ubisoft au FDJ 2009