39-45 Stratégie > Jeux vidéo > Theatre of War > Interviews > Interview exclusive Kursk (Fév 2010) 

Interview exclusive Theatre of War 2 - Kursk

 
Pour préparer la sortie de Theatre of War 2 - Kursk39-45 Stratégie et Jeux-Stratégie.com vous offrent une interview exclusive des développeurs de la série Theatre of War.
 
Oleg Bazarov, chef de projet, répond à nos questions.

 



 

39-45 Stratégie : Theatre of War est probablement le meilleur jeu de simulation de la seconde guerre mondiale, à l'échelle tactique. Dans le premier opus, nous avons pu découvrir avec plaisir des armées françaises et polonaises presque complètes, en plus des nations plus conventionnelles.
Dans le second opus, en plus de l'amélioration du moteur du jeu, nous avons découvert un nouveau théâtre de guerre, les sables de l'Afrique, et une armée peu présente dans les jeux sur la seconde guerre mondiale : l'armée italienne, avec l'extension Centauro.
Pour ce stand-alone, quels nouveaux éléments allez vous offrir aux joueurs ?
 
Oleg Bazarnov, chef de projet :
Il y en a beaucoup, les mortiers, y compris les auto-propulsés, et sur le champ de bataille (pas seulement comme support hors carte) ! Egalement les lance-roquettes hors carte, ainsi que de nouveaux avions. Nous avons retravaillé l'intelligence artificielle de l'infanterie, afin de la rendre plus vivante (ou crédible).
Un nouveau mode  de carte tactique vous permet de jouer dans un mode plus classique (vue du haut), cans le style des jeux « Close Combat ».
Le système multijoueur a été retravaillé et permet maintenant l'appel de support (artillerie, aviation) ou de renforts, comme en mode solo. Le système de visibilité a été beaucoup amélioré ; l'implantation d'un secteur de vue pour chaque membre d'équipage de chaque véhicule fut fastidieux, mais à la fin, nous avons obtenu une modélisation réelle de ce que chaque membre d'équipage peut voir assis dans son char ou son véhicule. Un nouveau générateur de scénario intégré au jeu permet facilement de faire des missions solos intéressantes à jouer, car vous n'effectuez pas le placement des unités ennemies, comme cela était nécessaire auparavant. Enfin, appeler des supports ou des renforts coûte des points de victoire, qu'il faut d'abord gagner.





39-45 : TOW 2 – Kursk apporte donc beaucoup d'améliorations par rapport à TOW 2 – Africa. Pouvez-vous nous expliquer rapidement comment le travail a été mené pour arriver à ce résultat ? Qu'est-ce qui a pris le plus de temps ? Les nouveaux modèles, l'amélioration du moteur de jeu, les nouvelles campagnes ?...

Oleg Bazarnov : Le projet a été développé avec une contrainte de temps assez serrée, mais nous nous sommes concentrés sur le résultat final. Je dirais que nous avons au final un excellent jeu sur la bataille de Koursk. Il est difficile de pointer telle ou telle tâche nécessitant plus de temps, car elles étaient toutes interconnectées, mais la création de campagnes requiert beaucoup d'efforts. La création de cartes détaillées, de nouveaux bâtiments et d'unités prend aussi beaucoup de temps.






39-45 : A propos, pouvez-vous nous dire approximativement combien prend de temps la création d'un nouveau modèle de char pour TOW 2 en partant de zéro ?
 
Oleg Bazarnov : Il y a beaucoup de chars dans le jeu, ils diffèrent par quantité de petits détails, leur taille, etc... alors je vais vous donner une estimation moyenne. Fabriquer le modèle lui-même prend environ une semaine, la création des textures demandent deux jours de plus. Ensuite, plusieurs jours sont nécessaires pour que le concepteur mette en place les paramètres physiques,  mette en place correctement la hiérarchie entre les morceaux du modèle, afin que celui-ci soit bien utilisé par le moteur du jeu. Les tests prennent encore 2 jours, soit un travail de 2 à 3 semaines.







39-45 : Dans le « massive modpack » (NdR : un ensemble de matériel « brut » que 1C et Battlefront ont mis à disposition des moddeurs) nous avons pu constater  la présence de trains blindés. Aurons-nous une chance de voir ces fantastiques engins dans le futur ?

Oleg Bazarnov : Actuellement, nous ne prévoyons pas d'implanter les trains blindés, car cela nécessiterait une nouvelle intelligence artificielle spécialement dédiée à ces unités. C'est une tâche compliquée qui nécessiterait des ressources allouées à d'autres activités plus prioritaires.



39-45 : TOW est une simulation très détaillée. Mais il y a un élément qui semble manquer : la possibilité pour le chef de char de sortir la tête de son tank pour mieux détecter les ennemis. C'est une limitation du moteur de jeu, un choix des développeurs, ou est-ce que cela sera implanté plus tard ?

Oleg Bazarnov : C'est un mélange de toutes ces raisons. Une limitation technique qui a conduit le choix des développeurs. Implémenter ceci nécessiterait de créer une animation spécialement dédiée pour chaque tank, ce qui  est une tache dévoreuse de temps. D'autres activités sont considérées comme plus urgentes.


 
39-45 : La bataille de Koursk est un moment très important de la Seconde Guerre Mondiale. Il est très intéressant d'avoir tous ces jeux dédiés à des évènements spécifiques. D'un autre coté, le choix de réduire le champs de bataille à une petite période temporelle, et un lieu restreint peut réduire la durée de vie du jeu.
Pour l'opus originel TOW 2, l'add-on Centauro a été très apprécié, car il offrait plus de variété. Avez vous l'intention de développer un add-on pour Kursk ?

Oleg Bazarnov : Nous comprenons votre inquiétude, mais pour étendre les possibilités du jeu, nous avons inclus un nouveau générateur de scénario, directement dans le jeu. Ainsi, vous pourrez générer de nouvelles missions, et les jouer. A contrario du générateur précédent, dans celui ci, vous ne placez pas les forces ennemies vous même, et vous ne savez pas exactement ce que vous aurez en face de vous, et où. De plus, un add-on est déjà planifié.



39-45 : Pouvez vous nous donner quelques informations pour le futur de Theatre Of War ? Avez vous l'intention de faire un opus pour chaque évènement majeur de la guerre ? Avez vous un plan pour les 10 prochaines années  (-;   ?

Oleg Bazarnov : Nous prévoyons d'aller de l'avant. La Seconde Guerre Mondiale n'est pas la seule source d'inspiration pour nous. Nous avons déjà des plans et des idées, et nous espérons pouvoir annoncer notre prochain projet bientôt !




39-45 : Dans le Seigneur des Anneaux, il y a un anneau pour les réunir tous.
Qu'en est-il pour TOW ? Y aura t-il un jour un opus qui unifiera tous les autres (Centauro, Kursk, TOW 1...) ?
Pour les wargamers, les scénarios alternatifs sont importants. Serons-nous capables de jouer des batailles de tanks entre Italiens (Centauro) et Polonais (TOW 1) ? Ou avec des forces américaines (TOW 2), françaises (TOW 1), ou bien encore britanniques et soviétiques ?
 
Oleg Bazarnov : Les unités entre les différents opus, et spécialement entre TOW 1 et TOW 2, diffèrent beaucoup, car de nouvelles possibilités sont ajoutées à chaque fois. Nous aimerions faire une telle compilation, mais cela demanderait un grand effort pour amener les anciens modèles au nouveau standard, alors que nous n'avons actuellement aucune heure de travail disponible.




39-45 : Parmi les nouvelles unités de Kursk, quelle est votre préférée ?

Oleg Bazarnov : La série de chars KV. J'ai un sentiment particulier pour eux, mon grand-père était membre d'équipage dans un KV.


39-45 : Merci pour le temps passé avec nous.
Nous souhaitons une longue vie au projet Theatre of War !





Interview en anglais (V.O.)

Test de la démo

AAR de partie multijoueur

Test du jeu complet

Galerie de captures d'écran