39-45 Stratégie > Jeux vidéo > Theatre of War > Theatre of War 2 > Test du stand-alone Kursk 

Test de la démo russe de TOW 2 - Kursk

Nous allons tester la mission russe disponible.



Première surprise, l'écran de sélection des troupes est nouveau.
Il permet de sélectionner bien sur les troupes que vous allez installer sur le champs de bataille, mais il permet aussi de sélectionner les renforts que vous souhaitez avoir.

Le premier onglet est donc destiné aux premières troupes combattantes.

Je choisis trois BA10, deux sections d'infanterie et deux groupes d'artilleurs.


Le deuxième onglet me permet de choisir les renforts qui interviendront en milieu de partie.

 

Je choisis 5 T34 et trois groupes de combat.
A noter que les 5T34 apparaitront au cours de la partie, mais les 3 groupes d'infanterie, ce n'est pas très clair, car ils ne sont pas venu avec les chars...



Cette amélioration est vraiment agréable, car d'une part, on ne se lance plus dans une bataille sans savoir sur quel type de renfort on peut compter, ce qui facilite la vie.
D'autre part, on peut dorénavant mettre des troupes aguéries dans les renforts, ce qui n'était pas possible dans le premier opus. Ainsi, on n'accumule plus des troupes débutantes à chaque renfort qui arrive.

Je peux lancer la partie classiquement :



L'écran de démarrage de la bataille est identique à l'opus précédent




Je peux sélectionner mes troupes et les positionner où je veux dans la limite du cadre indiqué (mais non visible sur la capture d'écran).




Je met mes trois autoblindés sur le flanc gauche, pour essayer de prendre à revers mes ennemis.

Mes soldats se lancent à l'assaut de nos anciennes positions.



Et mes BA10 soulèvent la poussière des steppes de Russie :




Du coté des troupes alliés (en jaune), les soldats ont commencé à se replier vers l'autre rive, pendant que j'assure leur retraite.



Le premier soldat arrive en vue du pont.




Quant à mes troupes, la première ligne arrive en vue des tranchées que j'espère atteindre avant l'ennemi.



Mais j'aperçois un véhicule (en rouge sur l'image précédente), je sens la mélée pour atteindre ces tranchées !!!
Je dirige le tir de mes BA10 vers ce premier véhicule.



Et j'ordonne à mes soldats (flanc droit) de se mettre à ramper pour franchir les derniers mètres.



Idem pour ceux du centre, accompagné par un groupe d'artilleur qui doit prendre possession d'un canon AT de 76mm.

Avec mes BA10, je lance ma tenaille par la gauche.



Et comme je suis très lache, je n'hésite pas à grouper le tir des trois autoblindés sur chaque cible que je rencontre. Ce qui rend leur élimination très rapide...




Mes artilleurs ont beaucoup moins de chance. Ils sont semble t'il la cible de tir de mortier.



Du coté des tranchées, on se bat bien !



Mais le petit bastion, qui me paraît une excellente idée, semble avoir des problèmes de positionnement des troupes.



J'ai du mal à mettre le mitrailleur en face, ainsi que l'officier.
Mais ca semble ne pas l'empêcher de tirer !




Retour sur mes BA10, qui déploient un tir d'enfer sur mes ennemis.


Je localise enfin un mortier allemand.



qui tire sur mes BA10. Remarquez les nombreux impacts au sol. Heureusement que ce n'est pas trop précis comme tir, et que je peux bouger rapidement !!!



Pendant ce temps, l'infanterie allemande est en train d'infiltrer mes tranchées du centre.
Le fusil de mes fidèles soldats en devient brulant !


Un coup d'oeil au retrait de mes alliés, pour m'apercevoir qu'ils ont presque fini. Je commence alors doucement mon propre retrait, sentant bien qu'il est inutile de rester très longtemps ici.



Effectivement, peu de temps après, le QG m'envoie l'ordre de la retraite.
Il m'annonce aussi les renforts. Je dispose d'aviation, mais aussi de mes fameux 5 T34 que j'ai choisi dans l'écran de sélection des troupes au début.
Il me suffit de cliquer sur l'icone (en bas de l'écran, une icone avion et une tank) et de désigner un point sur le terrain pour voir apparaître ceux ci, qui iront alors rejoindre le point désigné !



Au loin, j'aperçois une colonne d'artillerie automotrice. Mais BA10 ne font pas le poids, je décide de les dégager rapidement.



Mais pas assez vite malheureusement...



Mon infanterie retraite, mon officier (chevaleresque) et un mitrailleur restant dans la casemate pour protéger le repli.




Sur l'autre flanc, j'aperçois avec horreur une colonne de blindé qui tente de forcer le passage le long de la rivière jusqu'au pont.



Mais heureusement, les canons AT76mm sur l'autre rive ralentissent l'avance des allemands.

Un Wespe en action :




Un petit coup d'oeil à la progression de mes T34 :




Enfin, toutes les troupes passent sous mon commandement. C'est pas trop tot que le QG s'aperçoive de ma valeur :-). j'en profite pour jeter un coup d'oeil à la mitrailleuse maxim, mise en position dans une casemate, sur de jolies caisses en bois !



Mes premiers T34 arrivent en position sur la berge opposée à l'ennemi.



J'envoie en même temps l'aviation pour donner un coup fatal à l'assaut allemand.





Cepandant, les allemands ne se découragent pas. Les redoutables panthers achèvent un par un mes T34.



J'en glisse un largement devant, afin de prendre les panthers par le coté pour les détruire. Je progresse à l'abri de la dune avant de me révéler au dernier moment.



Coup au but sur le panther. Voilà qui devrait les calmer !!!




Je monte péniblement un canon sur la même dune, pour renforcer ma position.
Mais c'est l'heure de la retraite pour les allemands, qui ont assez souffert aujourd'hui !!!




Maintenant que cette partie est terminée, un petit appercu de la nouvelle carte tactique.
On peut avoir maintenant une vue de haut, en projection « plate », comme dans les bons vieux wargames.



Il est possible de zommer à loisir et chaque unité est représentée par son symbole.




Avis sur cette démo :


Cette version du jeu présente une réelle amélioration par rapport à TOW 1 bien sur, mais aussi par rapport à TOW 2. Sans pour autant révolutionner bien sur le moteur, les plus apportés sont vraiment interressants :


  • Carte tactique très claire
  • Utilisation des mortiers (50mm et 82mm).
  • Tranchées avec des casemates
  • Possibilité  de positionner les chars dans des retranchements !
  • Possibilité de choisir ses renforts
  • Générateur de bataille aléatoire intégré au jeu, avec de nombreuses options
  • Et de nombreuses nouvelles unités...

L'ambiance du jeu est beaucoup plus agréable que celle de TOW 2 – Africa. Mais cela est très subjectif et tient peut être simplement au sable et à la poussière du désert ! Cependant, clairement, dans ce nouvel opus, on retrouve avec plaisir la possibilité de faire progresser ses soldats à l'abri du couvert végétal, et des accidents de terrain. Ce que ne permettait pas les vastes étendus de désert de TOW 2 – Africa. On n'est plus choqué par la mort d'un soldat, tiré comme un lapin à 1000 m de distance par un ennemi à l'oeil de lynx )-:

Pour les points négatifs, on peut  regretter que les bâtiments soient relativement uniformes. On a un peu  l'impression que toutes les maisons (blanches) se ressemblent. Cela sera quant même à juger avec la version finale du jeu, car une seule carte a été ici testée !




On trouve aussi un petit batiment utilisable



mais pas pour le pic-nic lorsqu'une table est entreposée !




Plusieurs batiments ne sont pas non plus utilisables, ce qui est fort dommage, comme ces grands hangars :



L'avis de 39-45 Stratégie :

On retrouve l'anbiance de TOW 1, avec les améliorations de TOW 2, et des bonus en plus !
Un vrai régal, mais signalons quand même que ce jeu est une simulation assez poussée, qui peut dérouter les débutants.
Ceux ci verront en effet leur soldats décimés, sans avoir eu le temps de voir d'où venait les coups de feu :-).
Mais l'habitude viens vite, d'autant que le système de progression des soldats permet de s'attacher à ses troupes !

Enfin, signalons que la base de TOW 1 est toujours applicable, vous pouvez donc consulter l'aide de jeu de celui ci, aussi bien pour TOW 2 Africa que TOW 2 Kursk